Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 07:46

 

L’esclavage

Sur la Guadeloupe plane encore l’ombre

De l’esclavage, et les cris des noirs sous les coups

Des blancs, semblent résonner même dans les tombes,

Ne pas oublier les horreurs passées, le dégoût

D’être blanc, celui qui frappait avec le fouet…

J’ai honte pour eux, comment réparer ?

Les amérindiens ont tous disparus, pourtant,

Comme en Amérique ils étaient chez eux…

Nous sommes venus, et comme un grand vent,

Avons tout soufflé, vainqueurs belliqueux…

Pays merveilleux, surtout stratégique,

Qu’est ce qui détruit tout ? C’est la politique !

Mireille Daviot le 17 février 2017

 

 


Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 12:44

 

Les amies de Guadeloupe

En Guadeloupe, j’ai rencontré des gens charmants,

Intéressants, histoires spéciales, étonnants.

Des âmes voyageuses, qui partirent un jour,

Pour voir d’autres choses, et parfois par amour…

L’une a connu l’amour, elle fit un enfant,

Qui lui partit un jour, travailler autrement,

Dans ce pays de France, celui de l’hexagone,

Celui où il fait froid, ne sait quand reviendra.

L’autre partit plutôt et le plus loin possible,

Pour échapper à ceux qui lui faisaient du mal,

Et sans se retourner, elle laissa sa famille,

Pour admirer les bleus de la mer, de ses vagues.

Une autre préféra la chaleur des tropiques,

Car vivre sans argent est plus simple au soleil,

Pas besoin de manteau, un spray pour les moustiques

Et un maillot de bain, cela fera l’affaire…

Un monde de français, d’une trempe différente,

Des voyageurs dans l’âme, des fourmis dans le ventre…

Mireille Daviot le 16 février 2017

 

 


Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 09:54

L’amour gelé

 

Le soleil nous sourit comme autant de bonheur,

Pour oublier l’hiver, sa neige et sa froideur…

Le printemps se devine, et nous rend plus léger,

Mais la brise assassine, ne nous laisse pas rêver…

 

Le fond de l’air est frais, l’hiver n’a pas perdu

La bataille du temps, et l’espoir éperdu

Se perd dans la tourmente du printemps disparu,

Comme l’amour qui s’en va, d’avoir trop attendu…

 

Et je pense à tes mains, que ma peau cherche encore,

Je pense à nos amours, à nos petites morts,

Qui nous laissaient heureux, et pleins de nostalgie,

Printemps d’une rencontre, et été d’une vie…

 

Mais le froid a glissé sur tous nos sentiments,

Notre amour épuisé, ne fut plus que tourment,

L’hiver s’est installé, dans notre belle alcôve,

Refroidi notre vie, brisé nos belles choses…

 

Mireille Daviot le 16 février 2017

 

Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article
10 février 2017 5 10 /02 /février /2017 15:11

Le partage

 

Le service militaire, le maniement des armes

Sont inutiles, obsolètes, inadéquats…

En revanche, je trouve que chaque individu

Afin de devenir humble, ne plus être imbu,

Devrait, durant au moins une année, dans sa vie,

S’occuper de malades, se mettre à leur service,

Leur donner à manger, et faire leur toilette,

Apprendre à tout donner, sans nulle autre facette.

Car la vie n’apprend plus le respect des fragiles,

Des ainés, des malades, des vies si difficiles.

Le partage manque tant, dans notre société,

Le forcer, me parait une excellente idée.

Et si lorsqu’à vingt ans, on a pu prendre soin

De personnes diminuées, d’un coup, grand, on devient...

Mireille Daviot le 10 février 2017

 

 

Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article
9 février 2017 4 09 /02 /février /2017 08:00

Le cancer
Le cancer est un mal de notre société,
Il se développe quand on devient surmené.
L’alcool et le tabac sont des facteurs certains
Et l’alimentation, son rôle n’est pas vain.
Mais pour que des cellules deviennent anarchiques,
Il faut de gros soucis, en plus des maux physiques.
On ne peut pas réduire à l’alimentation,
Les cancers, maladies qui détruisent la raison.
J’ai tant accompagné jusqu'à la fin de vie
Des cancéreux souffrant, réclamant de mourir,
J’ai moi-même connu les supplices des chimio
Des radiothérapies, de la peau en lambeaux.
Qui pourrait se permettre, de se croire tout puissant,
Pour prétendre connaitre le remède magique,
Qui guérit le cancer en changeant d’aliment.
Il est presque indécent, il est très hypocrite
De crier au miracle, de faire croire que la vie
Tient en trois aliments. À jeun, manger des fruits
C’est sûr, c’est la santé, mais ça ne soigne pas
La maladie maudite, je demande le respect
Pour tous les cancéreux, qu’on ne raconte pas
Des choses inadéquates, des choses inadaptées.
Mireille Daviot le 9 février 2017

Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 10:16

Guadeloupe

Sera-t-elle turquoise, ou d’un bleu clair et doux ?

Sera-t-elle bien calme, ou remplie de remous ?

Bientôt me baignerai dans cette mer tranquille,

Sur les plages sauvages de cette belle ile

Je m’envole mardi, retrouve mon amie,

A paris, à Orly, pour découvrir cette ile…

Dans mon esprit, je suis déjà partie,

Malgré le mal de gorge, et les yeux qui me piquent,

Malgré tous ces ennuis et ces antibiotiques…

Ma valise déjà prête attend que je m’enfuie…

J’ai envie de douceur, et de cocktails au rhum,

Envie de me saouler de mer, de plages propres…

Ma vie est une lutte incessante et pénible,

Je veux pour quinze jours oublier mes périples.

Mireille Daviot le 05 janvier 2017

 


Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article
30 décembre 2016 5 30 /12 /décembre /2016 13:40

L’année 2016

Ce fut une année chargée, lourde d’émotions,

Elle m’a fatiguée, bousculé ma raison.

J’ai pris du recul, me suis remise en question,

Oui mais finalement, au fond, j’avais raison…

Et mes questionnements sur ma manière de faire,

Ne changent pas vraiment ceux qui créent les misères…

Droite dans mes baskets, probablement trop franche,

Au final c’est mon cœur, et ma santé qui flanchent…

J’ai fait ce que j’ai pu, cette année là aussi,

Je ne me suis pas tue, mais je n’ai pas menti…

Cette année est un peu, comme les précédentes

Je clame à l’injustice, et voilà je dérange…

Cela est inutile, la société est sale,

Seules les apparences, donnent de belles fables.

Je vais écrire l’amour, car c’est plus reposant,

On en a tant besoin, dans ce monde blessant…

Je vous souhaite à tous une merveilleuse année,

Du bonheur plein le cœur, et une bonne santé.

Mireille Daviot le 30 décembre 2016

 


Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 14:51

En vrac

 

En vrac, j’aime l’odeur des bébés, de leur peau,

J’aime la douceur du pelage des chats,

J’aime la tendresse des bons yeux des chiens,

J’aime voir des gens qui s’aiment et se le montrent

J’aime au printemps, les fleurs des arbres fruitiers,

J’aime le goût du jasmin et celui de la rose,

J’aime le bon goût d’un grand Vosne romanée,

J’aime les gens qui m’apprennent quelque chose,

J’aime les enfants qui rient dans leur gorge,

J’aime les pectoraux masculins bien fermes,

J’aime me balader dans la campagne,

J’aime la pluie pour fainéanter devant la télé…

J’aime le soleil, pour marcher aller nager…

J’aime les amis qui me sont chers…

Et par-dessus tout, j’aime mes enfants

Et je suis dingue  mes petits enfants …

 

Mireille Daviot le 29 décembre 2016

 

 

Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 14:31

Tout avec parcimonie

 

Un bon verre de vin, juste pour trinquer

A la vie, à l’amour, au temps qui passe.

Juste pour un soir, en toute amitié,

Pour apprécier… un moment de grâce…

 

Un petit joint, juste pour rêver,

Pour se sentir bien, avec des copains,

Juste pour sourire, rire et s’amuser

Refaire le monde, sans penser à demain…

 

Une nuit d’amour, juste pour se faire du bien,

Dans le respect, sans attente, et sans larme,

Tendresse échangée, juste pour être bien

Dans la réciprocité des corps… sans drame…

 

Un petit peu de tout, dans ce monde de fous,

Avec parcimonie, en appréciant tout…

Des petits bonheurs au milieu de la vie,

Se servir de tout avec parcimonie.

 

Mireille Daviot le 29 décembre 2016


Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 15:10

Ami, essaie de prendre du recul

Ta vie t'échappe, tu te dis pourquoi moi?
Mais ce n'est pas la première fois que tu vis ca ...
Remets toi en question, et au lieu d'accuser
Celle qui t'aimait fort et qui t'a tout donné,
Regarde bien ta vie, tes vices, tes addictions,
Elle ne fut que patience, douceur et compassion.
Les excuses et les promesses ne servent a rien,
il est trop tard.... se victimiser est vain.
Il fallait consulter, aller se faire aider,
Reconnaitre ses tords, et surtout accepter
Que nos enfants sont loin d'être parfaits,
Qu'ils peuvent blesser, qu'il faut les recadrer.
Ami, prends du recul, la vie te montre tes tords
Accepte les, grandis, tu deviendras plus fort.
Seuls les machos prétendent avoir toujours raison,
Seul l'homme sage peut se remettre en question ...

Mireille Daviot le 24 décembre 2016

Repost 0
Published by Marie David
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de leblogdemariedavid.over-blog.com
  • Le blog de leblogdemariedavid.over-blog.com
  • : Je souhaite faire connaître ma méthode de relaxation afin d'aider un maximum de gens. Et également de présenter mes ouvrages.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens